Qu’est ce qui me nourrit et pourquoi ?

fleursTous les jours nous mangeons énormément d’aliments venant de la terre mère. Notre corps les absorbe, les digère et rejette ce qui n'est pas utile. C’est le cycle normal pour nourrir notre corps sur cette planète… mais est-ce la seule façon de se nourrir ?

Nos cinq sens sont là pour nous relier à la vie sur terre et nous nourrir aussi. 

Nous sommes nourris par les sons que nous entendons, qui sont bons et « chauds » ou « froids ». Ils nous rappellent des mémoires passées et réactivent des émotions et des pensées. Ils peuvent même guérir ou abîmer notre corps.

Ce que nous voyons nous renseigne aussi et nous nourrit sur notre environnement, sur « l'état des lieux », les saisons, ce qui est bon ou dangereux…et donc ce qui attire ou repousse. Les formes et les couleurs sont aussi importantes dans le processus de guérison ! (les symboles s'expriment par les 5 sens). 

De même mon corps est nourri par les perceptions physiques et ce qui est autour de lui. La chaleur le remplit, le dilate, le renforce et le remplit d'énergie. Le froid le rétracte afin qu’il se concentre et se mette en protection, etc.

Le goût (« c’est à mon goût ») comme l’odorat (« je peux le sentir ») est une protection instinctive par rapport aux éléments qui pourraient nous empoisonner et déranger notre équilibre interne...que ce soit au sens propre ou figuré !

Tous ces capteurs sensoriels sont là pour nous nourrir, mais nous les avons oubliés car seul notre mental règne en maître et en juge. Il dit, évalue, apprécie selon des critères socioculturels, des croyances, des peurs ou – ce qui est plus profond et inconscient – nos acquis personnels depuis notre naissance.

En effet, nos cinq sens vont nous nourrir plus particulièrement en fonction de construction personnelles et individuelles et remplir nos vides, nos manques, nos peurs, nos refus de la réalité telle qu’elle est. D'où nos compulsions au niveau alimentaire mais aussi sur nos cinq sens (excès de nourriture visuelle par la surconsommation de télévision, de vidéos, etc.). 

La croyance d'une limitation au niveau des sens nous empêche de nous remplir de « vie » (nous comblons des « faux manques »).  Cela nous empêche d’exister complètement et totalement dans la vie telle qu’elle est.

Ce travail et cette observation sur les cinq sens va nous permettre de pointer autant nos excès que nos manques, donc tout ce qui est décalé et qui nous empêche d’être serein ou dans la voie du juste milieu.

Les 5 sens nous relient aux 5 éléments ou mouvements pour alimenter notre vie et l’évolution de notre conscience dans la matière. Par eux et à travers eux, nous devenons UN avec le tout.

Les esprits reliés à ces éléments pourraient alors jouer leur rôle de nettoyage de nos corps afin de guérir...

On pourrait supposer que, quand tous ces manques et ces vides seront comblés, que nos compulsions seront assouvies à tous les niveaux, nous pourrions « vivre de l'air du temps » et de la quintessence de toute chose !


couteau20et20fourchette1